Comment faire pour isoler une cave à vin ?

Le processus de vieillissement requiert des dispositions précises en ce qui concerne l’hygrométrie, la température, l’obscurité absolue, un air salubre et l’absence de vibration. La meilleure façon de garder l’humidité et la température de sa cave est de passer à l’isolation. Mais comment arriver à bien isoler sa cave à vin ? Avant toute chose, il faut vérifier si une isolation est vraiment nécessaire.

Comment savoir que l’isolation de la cave à vin est nécessaire ?

Généralement, une cave à vin enterrée possède toutes les conditions indispensables en termes d’humidité et de température pour le vin. C’est également le cas de quelques caves à vin naturelles telles que celles de craie. Pour être sûr que votre cave nécessite une isolation, vous devez effectuer les mesures suivantes : l’hygrométrie et la température aux différentes saisons.

L’hygrométrie

On désigne par hygrométrie, le taux d’humidité dans une pièce. Pour évaluer celui de votre cave à vin, vous aurez besoin d’un hygromètre. S’il est compris entre 50 % et 80 %, votre pièce à vin n’a pas besoin d’une isolation. Dans le cas contraire, cette dernière est indispensable pour ne pas altérer le processus de vieillissement de votre breuvage.

La température

Celle-ci varie en fonction des différentes saisons que nous traversons. L’idéale pour une telle pièce est de 12 °C. Néanmoins, les températures allant de 10 °C à 14 °C sont acceptables. Outre cette plage, vous risquez de dénaturer vos vins.

Pour vous faciliter la tâche, il existe des hydromètres — thermomètres de type digital qui enregistrent le maximum et minimum du taux d’humidité et des températures. Si après ces mesures vous jugez que votre cave à vin à besoin d’une isolation, voici le nécessaire pour le faire.

L’isolation de la cave à vin : utilité et réalisation

Une cave à vin a besoin d’être isolée pour plusieurs raisons. Principalement, nous parlerons des pertes d’énergie et le climat de la pièce. L’isolation permet donc un fonctionnement optimal du climatiseur et un bon vieillissement des vins.

Une bonne isolation vous garantit une grande stabilité du taux d’humidité et de la température fournis par le climatiseur. Pour ce faire, les éléments isolants doivent être assemblés de manière à assurer une continuité d’isolation parfaite. Vous devez donc soit emboîter les feuillures des panneaux, soit coller les panneaux entre eux. L’isolation de la cave à vin doit se faire au niveau des murs, du sol et du plafond.

L’isolation des murs

Au niveau des murs, trois cas peuvent se présenter à vous : soit il y a des tuyaux parfois chauds dans le mur, soit il y a une chaudière à proximité ou soit les murs sont humides. Pour isoler ces murs, vous aurez besoin dans le premier cas de gaine isolante, dans le second cas de cloison et en dernier des éléments suivants au choix : isolant naturel, enduit hydrofuge, injection de résine + cuvelage.

De l’aide dans cet article

L’isolation du sol

Dans la plupart des cas, le sol de la cave à vin est souvent trop humide. Pour isoler le sol, vous pourriez utiliser les matériaux suivants : le gravier, le sable, l’enduit anti-humidité ou opter pour un drainage. Quel que soit le matériau choisi, veillez à ce qu’il supporte la compression.

A lire aussi : Les inconvénients de la machine à café à grain

L’isolation du plafond

Le problème avec le plafond d’une cave à vin, c’est qu’il peut être à proximité des chambres chaudes de l’habitat. Pour l’isoler, vous avez le choix entre les isolants naturels (chanvre, liège, bois) ou le polystyrène extrudé.

Pour accéder à un vrai comparatif cliquez ici

L’isolation de la porte

Ici, la contrainte est que l’isolant doit être de même type que celui des parois de la cave. Nous vous recommandons d’intercaler entre le dormant et le battant de la porte un joint d’étanchéité sur toute la périphérie. La mousse en est un excellent exemple.

Une autre possibilité s’offre à vous. Procurez-vous une porte isotherme TASTVIN ou FONDIS. Elle est recouverte de mousse uréthane et porte le joint d’étanchéité sur sa périphérie. Mieux dispose d’une fermeture magnétique.

Isoler une cave à vin n’est pas compliqué. Vous devez d’abord vérifier le taux d’humidité et la température de celle-ci pour être sûr de sa nécessité. Si c’est le cas, vous avez ci-dessous les informations nécessaires pour réaliser une bonne isolation. Si vous ne vous sentez pas en mesure de faire, faites appel à un spécialiste qui s’en occupera pour vous.